Après la réussite au concours de PACES, les étudiants de deuxième année de pharmacie sont confrontés à une année complexe et très dense. Celle-ci se caractérise par un fort taux d’échec (40 %) au niveau de l’ensemble des universités. Ce chiffre peut s’expliquer par un changement radical de méthode de travail mais également par des enseignements de sciences fondamentales où les étudiants ont du mal à exceller en raison de leur goût prononcé pour des enseignements plutôt axés sur la clinique et la pathologie.

         Pour cette raison, nous avons mis en place avec l’aide de notre Doyen Gilles DUVERLIE et le Professeur Laurent METZINGER, un tutorat pour la deuxième année de Pharmacie. Pour ce projet, nous avons fixé des caractéristiques bien précises. Celles-ci nous semblent aujourd’hui de rigueur pour le bon fonctionnement d’un Tutorat :

– Une intégration complète à l’Association des étudiants en Pharmacie de la Faculté afin de créer une proximité du Tutorat aux étudiants et garantir la pérennité d’un tel dispositif.

– Une validation d’UE pour les tuteurs ainsi qu’une certification de monitorat et une rémunération afin d’assurer leur engagement total. À cela s’ajoute une prise en charge financière par l’UFR des frais relatifs à l’impression des supports nécessaires aux déroulements des séances de tutorat.

– Une exhaustivité pédagogique à l’image des prestations qu’offrent les « prépas privés » (notionnels, fiches de cours, examens blancs, séances hebdomadaires d’explications de cours et d’exercices).

         Pour notre première année, un tiers des étudiants ont participé au Tutorat, le taux de réussite de ces derniers était de 77,5% contre 63% pour l’ensemble de la promotion de deuxième année de Pharmacie. À terme, nous espérons étendre le dispositif à l’ensemble des étudiants de deuxième année, consolider et améliorer nos résultats, mais surtout en faire un outil pleinement intégré à notre UFR.

          Il est important de noter qu’une collaboration étroite entre tuteurs, enseignants et personnels administratif est la condition de la réussite d’un Tutorat.

 

Youssef BOUSLIKHANE et Guillaume RACLE Fondateurs du Tutorat de deuxième année de Pharmacie – UPJV Amiens

Laisser un commentaire