Alors que la Faculté de pharmacie, composante de l’Université de Picardie Jules Verne n’existe que depuis 1974, sous sa forme actuelle, il faut remonter à 1804 pour voir naître le premier enseignement de Pharmacie à Amiens.

En effet, dès l’an XII, la commission administrative des Hospices d’Amiens décidait la création d’une « Ecole pratique de Santé ». Elle en définit ensuite le programme et le règlement : l’enseignement réparti sur 5 années était divisé en 7 branches dont l’une était dénommée « matière médicale et chimie pharmaceutique ».

Cet enseignement, précurseur de la Faculté de Pharmacie actuelle, continua à être dispensé à l’intérieur de l’Ecole de Santé, tout au long de son évolution, jalonnée de diverses dénominations successives :

– 1806-1820 : « Les cours pratiques de Médecine, de Chirurgie et de Pharmacie ».

– 1820-1841 : « Ecole Secondaire de Médecine et de Pharmacie ».

Cette appellation nouvelle correspondait à l’officialisation de l’enseignement médical et pharmaceutique et le plaçait sous la tutelle de la commission de l’instruction publique.

– 1840-1955 : « L’Ecole Préparatoire de Médecine et de Pharmacie ».

L’élément marquant de cette époque fut la scission en 1882 de la chaire de Chimie et de Pharmacie en Chimie et Toxicologie d’une part, et en Pharmacie et Matière médicale d’autre part.

Il convient également de souligner que cette période fut particulièrement marquée par la personnalité de l’un de ses Directeurs (de 1919 à 1932) : le Professeur Félix-François PANCIER, pharmacien et titulaire de la chaire de Chimie et Toxicologie. Le buste de M. PANCIER, œuvre du sculpteur CARVIN, mis en place lors du centenaire de sa naissance (1965), après un hommage prononcé par le Professeur GUERIN, figure actuellement en bonne place dans la salle des thèses du pôle Santé sur le site Saint-Charles.

– 1955-1966 : « L’Ecole Nationale de Médecine et de Pharmacie ».

C’est à ce moment (1964) que l’Académie d’Amiens fut recréée.

– 1966-1968 : « La Faculté de Médecine ».

Ainsi que l’indique cette nouvelle dénomination, le décret du 26 novembre 1966 supprimait la section Pharmacie à Amiens, de manière progressive à partir du 1er octobre 1967.

– 1968-1974 : « La Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie ».

Heureusement, avant même que les dispositions transitoires précédentes aient permis la fermeture définitive de la section Pharmacie, un décret du 7 décembre 1968 transformait la Faculté de Médecine en Faculté mixte. De plus, en application de la loi d’orientation du 7 novembre 1968, les Unités d’Enseignement et de Recherches (UER) de Pharmacie furent créées dans ces facultés mixtes.

C’est également pendant cette période que fut créée (en 1969) l’Université de Picardie.

– 1974-2001 : « LA FACULTÉ DE PHARMACIE »

C’est en effet en 1974 que la Faculté (ou UER puis UFR) de Pharmacie est devenue autonome.

Ainsi, 170 ans furent donc nécessaires depuis la création de l’Ecole pratique de Santé jusqu’à l‘accession de la Faculté de Pharmacie à l’autonomie totale.