Depuis la rentrée de septembre 2004, dans notre université, trois grades universitaires sanctionnent les étapes du parcours de formation de l’étudiant.

  • La Licence d’abord, préparée en six semestres (3 années)
  • Le Master ensuite, préparé en quatre semestres (2 années)
  • Le Doctorat enfin, pour ceux qui veulent faire de la recherche après le master (3 années).

Chaque année d’études est organisée en deux semestres comportant plusieurs unités d’enseignement (UE) et représentant chacun 30 crédits de formation. Il faut totaliser 180 crédits pour obtenir la licence et 120 crédits supplémentaires pour obtenir le master.
Chaque domaine de formation comprend des enseignements communs à tous les étudiants, des enseignements optionnels et des enseignements libres.

La Licence d’abord, préparée en six semestres (3 années)

C’est le premier grade universitaire.
La licence se prépare en 6 semestres (3 années). Elle correspond à l’obtention de 180 crédits. L’étudiant s’inscrit dans ce parcours de formation après l’obtention du baccalauréat.

La 1ère année est sanctionnée par un concours dont le nombre de places est limité. Les étudiants ne sont admis à redoubler qu’une seule fois la première année. En cas d’échec, les étudiants peuvent se réorienter vers une autre licence (équivalence possible avec la 1ère année de licence Sciences de la Vie).

Le Master ensuite, préparé en quatre semestres (2 années)

Après la licence, le master se prépare en 4 semestres (2 années) et correspond à 120 crédits. Deux orientations sont proposées :

  • le master professionnel se prépare avec le concours de professionnels qualifiés et débouche sur une compétence professionnelle reconnue.
  • le master recherche a  vocation à se prolonger par une thèse de doctorat

L’admission en première année de master est de droit pour l’étudiant titulaire d’une licence.

Le Doctorat enfin, pour ceux qui veulent faire de la recherche après le master (3 années).

Il correspond à 180 crédits. Ce grade est obtenu après un travail de recherche, la thèse, préparée pendant six semestres (trois ans) au sein d’une équipe universitaire reconnue, dans un organisme de recherche ou dans une entreprise dans le cadre des écoles doctorales.

Ce qu’il faut souligner

– Des parcours mieux ciblés sur les insertions professionnelles

– Des diplômes reconnus au niveau européen (fin du foisonnement illisible des diplômes)

– Des possibilités accrues de mobilité.

– Le décloisonnement des disciplines

– Une plus grande facilité pour reprendre ses études à tout moment de sa vie où que l’on se trouve.

Ce qu’il faut savoir

– Le DEUG peut être délivré sur demande après les quatre premiers semestres de licence

– La maîtrise peut être délivrée sur demande après les deux premiers semestres de master

– Toutes les filières existantes sont maintenues, même celles où les effectifs sont faibles

– Les IUT continuent à délivrer les DUT (Bac +2)

– Les préparations aux concours pour l’accès aux métiers de l’enseignement (CAPE, CAPES, Agrégation…) restent inchangées.